Randonnée du 27 août 2021

Mont Saint Michel (Bauges).


Depuis Challes-les-Eaux, va au mont saint Michel,
En suivant les chemins tu iras à la chapelle.

Par une belle journée qui s’annonce ensoleillée, nous sommes douze randonneurs au départ du lieu dit le puits, 350m, à Challes-les-Eaux, point de départ de la randonnée du jour.
Nous empruntons une voie sans issue “chemin de Bellevarde” en direction du Mont St Michel.
Après 15mn de marche nous parvenons au point de croisement “le grand Chanet”, 450m. Nous continuons en direction de “Bellevarde”. Au croisement “Sur Bellevarde”, 630m, nous dirigeons nos pas vers le Mont St Michel par “le Rocher Rousset”. Une pancarte nous avisant de la difficulté de ce chemin, ne nous empêche pas de l’emprunter car nous sommes tous correctement équipé et suffisamment aguerris pour nous confronter à ce type de difficulté moyenne (rien à voir avec certaines sangles de Chartreuse). Ce chemin, quelque peu chaotique, et bien agréable, laisse percevoir entre des trouées de végétation de belles vues plongeantes sur Challes-les-Eaux. Il est aussi une aubaine pour les gourmands se livrant avec joie à la cueillette de mures à portée de mains non, de bouches. Les difficultés franchies, les gourmands rassasiés, nous parvenons au point “le rocher Rousset”, 695m. De là, direction le Mont St Michel par Montmerlet.
En cours de cheminement, nous longeons un parcage de brebis et agneaux accompagnées d’un âne. Pas trop sauvage qui sont là pour préserver et entretenir l’environnement naturel du site. Ils se laissent approcher et regarder sans crainte. Visiblement, la présence des bipèdes leur est familière. Après cette attendrissante halte pastorale nous reprenons notre chemin pour accéder au lieu dit “Sous l’ancienne chapelle”, 850m. Sur place les vestiges de l’ancienne chapelle dédiée à St Michel. Malgré que ce site soit en ruine il y est, encore, procédé à deux messes annuelles, dont l’une en septembre à l’occasion de la St Michel. Si l’on devine à l’emplacement des ruines la taille de cet ancien édifice, l’autel, quant-à lui, reste dans son état quasi originel.
Reprenant nos pas, nous parvenons au but de la journée : la chapelle St Michel construite sur le mont du même nom. Le temps d’admirer la vue 360° que nous offre ce point culminant sur toute la vallée, d’observer les décollages et vols des planeurs partant de l’aérodrome de Challes-les-Eaux et bien sûr de nous restaurer quelque peu pour reprendre des forces, nous entamons notre retour en direction de Montmerlet (Parking de Montmerlet), via la combe du puits, 845m. Un peu plus bas, le lieu dit “sur Montmerlet” 840m puis “Parking de Montmerlet”, 827m, direction de Montmerlet pour rejoindre “le Joueret”, 760m. De là, “le Puits” par “sous le grand Joueret” vers Challes-les-Eaux pour atteindre le point “la Ferme des Résistants”, 680m.
Là, nous prenons la pause repas. Richard, nous offrant, pour l’amitié mais aussi parce c’est la veille de mon anniversaire, un verre de Vouvray bien agréable en guise d’apéritif. La ferme des résistants est le lieu où le maquis Barby- Curienne une des premiers de Savoie, s’établit en 1942.
Après le repas, toujours en partage notamment les gourmandises et le café, pour les uns une petite sieste et pour les gourmands une cueillette de mures.
Cet intermède sympathique terminé nous reprenons notre chemin de retour vers “le Puits”, notre point de départ pour rejoindre la “Combe de Camelot”, 460m, puis “les Ruffines” 360m et enfin notre point de départ ou nous retrouvons nos véhicules.
Cette randonnée reste toujours un classique plaisant à faire. Cette année le parcours proposé par Christiane C, notamment le passage par le “Rocher Rousset” était, de mémoire, un inédit pour tous. Merci à Christiane C pour nous avoir proposée cette bien agréable journée de marche.
Pascal V