vendredi 1 mai 2020Lac De La Thuile (Bauges)
dimanche 10 mai 2020Le Pieu (Vercors)
13, 14 et 15 mai 2020Séjour Vercors
dimanche 24 mai 2020du côté d’Engins (Vercors)
dimanche 24 mai 2020Emeindras (Chartreuse)
vendredi 29 mai 2020Gorges de la Leysse (Bauges)

Vendredi 1er mai 2020
Lac De La Thuile (Bauges)

Randonnée annulée (Covid 19)

Dimanche 10 mai 2020
Le Pieu (Vercors )

Randonnée annulée (Covid 19)

13, 14 et 15 mai 2020

Séjour Vercors

Séjour annulé (Covid 19)

Dimanche 24 mai 2020
Emeindras (Chartreuse)

Première sortie après confinement, qui marque la reprise des activités de randonnées de CHArtreuse Montagnes (CHAM). Les sourires au départ témoignent de la joie de tous de pouvoir à nouveau parcourir les chemins et GR de notre belle CHARTREUSE.
L’objectif du jour au départ du SAPPEY en CHARTREUSE : l’EMEINDRAS du DESSUS.
La journée s’annonce ensoleillée et relativement fraîche, conséquences des fortes  intempéries de la veille. Avant le départ rappel des consignes et règles de distanciations sociales applicables actuellement.
Peu après le foyer de skis de fond, lieu-dit téléski du Grand Sommard, 1080m, les randonneurs empruntent le sentier qui mène au PRE du PLAT, 1330m, suivant une montée régulière à travers  bois, découvrant, çà et là, quelques jolies fleurs telles des renoncules. Depuis le PRE du PLAT, direction le chemin de crête  qui permet de rejoindre la prairie de l’EMEINDRAS du DESSUS, 1420m.  Le pas doit être assuré car le bord de la falaise est indiqué comme dangereux notamment depuis  les trouées et belvédères naturels qui donne une vue plongeante sur la vallée  du Grésivaudan (coté ST ISMIER) avec Belledonne en toile de fond. Malheureusement, les remontées matinales humides obstruent la vue. Le long du sentier sont disséminés des Lys St Bruno, des tulipes australes en fin de floraison, l’ail des ours bien fleurie quant à elle, les premières orchis…, dame nature nous gâte de ses merveilles.
Enfin la prairie de l’EMEINDRAS du DESSUS nous offrant une vue splendide sur CHAMECHAUDE, le soleil imposant le bleu en toile de fond.
Pause repas dans la prairie abritée d’une bise légère, en veillant naturellement aux gestes élémentaires de distanciations sociales. Puis  retour au SAPPEY en passant par le PRE de L’ESSART et rejoindre le GR, longeant la cabane du SOLEIL.
Belle journée et belle reprise, Dénivelé positif moyen 730 m pour une distance d’environ 16 km. Les jambes en avaient besoin.

Pascal V 

Dimanche 24 mai 2020
Pas du Curé – Pas de la Corne – Vire de Chenevoye (Vercors)

Nous sommes 4 randonneurs au rendez-vous pour cette balade dans le Vercors.
Départ du parking près du barrage d’Engins (830m). Construit en 1958 sur le Furon, il sert à alimenter la centrale hydroélectrique de Sassenage.
Nous cheminons en forêt au milieu de goulets rocheux, en direction du Pas du Curé, nommé ainsi en mémoire du curé de Saint-Nizier, qui autrefois descendait à pied célébrer la messe au village d’Engins.
Les rampes métalliques installées rendent le passage plus aisé dans ce secteur un peu technique.
Nous progressons sur la vire des rochers de Fangasset, et atteignons un petit replat où se trouve une arche. Cette curiosité nous invite à faire une pause, d’autant plus que le point de vue est magnifique, notamment sur le plateau de la Molière et celui de Sornin.
Nous continuons sur la vire, puis nous accédons, après une petite montée, à un promontoire, une sorte de terrasse, bien exposée, idéale pour la pause pique-nique.
Descente par le Pas de la Corne, équipé lui aussi de rampes métalliques.
Nous traversons la départementale au niveau des Jaux, pour le flanc opposé, en direction de la vire de Chenevoye. Nous empruntons le sentier balisé de la Madone puis nous bifurquons à gauche pour rejoindre celui qui longe la falaise, sous le hameau des Merciers.
Prudence et concentration sont de mises à certains passages un peu délicats.
La présence de spits sur la paroi montre que le secteur est aussi un terrain de jeu pour les adaptes de l’escalade. Superbe vue sur le versant opposé où nous sommes passés, et les différents massifs alentour.
Nous faisons demi-tour au niveau d’une arche, une sorte de ‘fenêtre’ creusée dans la roche calcaire. Encore une curiosité parmi celles déjà rencontrées sur notre périple (monolithes).
Nous rejoignons le sentier balisé de la montée, puis le parking.
Très belle randonnée, riche de curiosités naturelles et de nouvelles découvertes pour certains.

Annabelle B

Vendredi 29 mai 2020
Gorges de la Leysse (Bauges)

LA LEYSSE 29/05/20

Départs séparés pour nos trois groupes de marcheurs afin de respecter les règles de dé confinement. Un premier groupe de 10, encadré par Christiane ouvre la voie en descendant vers le Bout du Monde à Leysse par le sentier des vignes. Le deuxième groupe de 9 marcheurs, encadré par Jacques et Pascal, suit le même parcours et passe derrière le château de La Batie avant de descendre vers la Leysse. Enfin, avec Denis, arrive le dernier groupe de 7, en suivant les pas de nos compères. Tous se retrouvent au bord de la Ternèze pour un pique nique ombragé et rafraîchissant.Le retour, un peu chaud pour certains, se fera par le plateau de la Leysse et la passerelle du trou de l’enfer. C’est une randonnée remarquable à tous points avec de jolies vues, de belles forêts, de nombreuses cascades, des sentiers biens entretenus, une passerelle sans difficulté, sans oublier quelques châteaux somptueux. Nous revenons tranquillement jusqu’au parking de la salle des fêtes, à coté du château de Salin de Saint Jean d’Arvey. Beaucoup de sourires pour remercier les bénévoles de leur travail et les encourager à faire aussi bien tout au long de l’année. Vendredi prochain, rendez vous à Miribel les Echelles avec notre ami Jean Pierre.

Denis